Le respect de votre vie privée est notre priorité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Voir les conditions d'utilisation du site.

J'accepte

Littérature générale

Le bonheur est subjectif

Bessa Myftiu
18,96 €

Le bonheur reste le but ultime de la philosophie, de la littérature, de la psychanalyse et des sciences humaines. Toutes ces disciplines n'ont au fond d'autre objectif que d'améliorer la vie des hommes, de diminuer leur souffrance, d'augmenter leur plaisir. Le bonheur est peut-être dans la vie l'affaire la plus sérieuse, raison pour laquelle nous avons décidé de nous risquer à l'évoquer en hommage à Mireille Cifali.

Quantité

Goethe prétend : « Rien n’est plus difficile à supporter qu’une série de beaux jours ». Freud qui le cite dans « Malaise dans la civilisation » n’est pas loin d’être d’accord avec lui, même s’il estime qu’il exagère. En effet, personne ne vit constamment dans le bonheur, ce serait insupportable à la longue pour un être humain car il lui serait impossible de sentir la différence entre un moment et un autre. Le bonheur est toujours précaire, éphémère, épisodique.

Bessa Myftiu
Littérature moderne et contemporaine

Fiche technique

Auteur
Bessa Myftiu
Collection
Ethique & écriture
Date de parution
10 Septembre 2010
Nombre de pages
226
Format
190 x 130